^

Jeunesse

Réforme ou révolution ?

Débat à Toulouse. « Présidentielles : quelle stratégie face à Macron et l’extrême-droite ? »

Ce mercredi 6 avril à 18h30 à l’université du Mirail, le Poing Levé organise un débat sur la question du vote utile, qui occupe nombre de discussions à quelques jours du premier tour des présidentielles, et qui pose plus largement la question de quelle stratégie peut faire gagner notre camp social.

mardi 5 avril

À moins d’une semaine du premier tour des élections de 2022, Le Poing Levé Toulouse organise une réunion publique suivie d’un débat autour des enjeux de la période politique actuelle. Car pour aborder la question du vote utile et de la stratégie à adopter, il est nécessaire de le comprendre dans le climat particulier dans lequel se déroule les présidentielles. En effet, après cinq années passées sous le quinquennat Macron, ces élections se sont ouvertes, et ce depuis plusieurs mois, dans un contexte marqué par l’autoritarisme et le renforcement sécuritaire.

La macronie n’a eu de cesse de rappeler son caractère despotique, comme l’a montré la répression brutale du mouvement des Gilets Jaunes, ou encore de la nomination de Darmanin au ministère de l’Intérieur - qui donne carte blanche à l’institution policière et renforce l’impunité des violences qu’elle perpétue. S’ajoute à cela les multiples lois islamophobes et racistes comme la loi séparatisme ou encore la dissolution de collectifs comme Palestine vaincra, des mesures qui ont pavé la voix à l’extrême-droite. L’émergence de Zemmour dans le champ politique et la banalisation des discours réactionnaires sont symptomatiques de ce climat politique délétère.

D’autant plus que dans le débat public, la gauche institutionnelle est quasiment inexistante : il n’y a qu’à voir l’effondrement du Parti Socialiste - qu’illustre la candidature Hidalgo, le national-chauvinisme de Fabien Roussel ou encore la campagne d’Europe Ecologie les Verts, qui peine à décoller. La seule candidature qui dépasse la barre des 10% dans les sondages sur les intentions de vote, c’est celle de Jean-Luc Mélenchon. En conséquence, celui-ci lance depuis plusieurs semaines un appel aux électeurs de gauche à voter pour lui, arguant qu’il serait le vote utile (ou vote « efficace » pour reprendre ses mots), et proposant par là un rassemblement autour de son programme et son projet de l’Avenir en commun pour faire face au projet néolibéral de Macron ou à celui de l’extrême-droite porté par Marine Le Pen.

Au-delà de la faible possibilité que Mélenchon gagne au second tour, la question qui se pose est la suivante : dans quelle mesure un capitalisme à visage humain est-il possible ? Le réformisme, autrement dit le changement du système par le biais des institutions établies, est-il une voie d’émancipation crédible pour notre camp social ?

Car ces cinq dernières années, notre classe n’est pas restée silencieuse. Au contraire, que ça soit en France avec la lutte subversive des Gilets Jaunes et la lutte contre la réforme des retraites, ou encore à l’international avec le mouvement anti-raciste de Blacks Lives Matters et les grandes mobilisations féministes, la lutte pour une autre société a fait son retour sur le devant de la scène. Tous ces exemples sont symptomatiques d’un système capitaliste en crise, accentuée par la pandémie du Covid-19 et actuellement par la guerre en Ukraine. La question qui se pose à nous aujourd’hui, c’est comment est-il possible de gagner ?

Face à cela, peut-on s’en remettre au projet de Jean-Luc Mélenchon ? Faut-il avoir confiance dans l’État et ses institutions ? Quelle est la réalité derrière la VIème République ? Est-ce que le « vote utile » est une solution ?

Venez en débattre avec les militant.e.s du Poing Levé ce mercredi 6 avril à 18h30 à l’université du Mirail !



Mots-clés

Présidentielles 2022   /    Mirail   /    Jean-Luc Mélenchon   /    Toulouse   /    Jeunesse