^

Notre classe

SNCF

Paris. Ce 2 mars, rassemblement de soutien aux travailleurs de l’Infrapôle en lutte !

Depuis le 18 janvier, les travailleurs de l’Infrapôle Paris Nord sont en lutte pour leurs conditions de travail. Or, plus d’un mois après le début du conflit la SNCF refuse toujours d’ouvrir les négociations et manœuvre pour casser la grève. Pour mettre la pression à l’entreprise, les grévistes appellent à un rassemblement de soutien ce 2 mars.

vendredi 26 février

Le 18 janvier dernier, les travailleurs de l’Infrapôle Paris Nord, en charge de la maintenance des voies, entraient en lutte pour leurs conditions de travail. Travailleurs parmi les plus précaires de la SNCF, exposés à des conditions très difficiles, la nuit, dans des sous-terrains, sur les voies, au milieu des rats et de la poussière, ils ont choisi de relever la tête et d’exiger une meilleure reconnaissance de leur travail, essentiel mais invisible.

Depuis, les grévistes mènent une lutte inédite et d’ampleur. Ainsi que l’expliquait Nourdine, gréviste : « Ce que nous réclamons c’est la revalorisation de nos conditions salariales. Cela fait 7 ans que la SNCF gèle les augmentations de salaires et nous considérons que cela ne peut plus durer. Ce n’est pas à nous de payer cette crise. Voilà pourquoi avec mes collègues nous sommes en grève aujourd’hui, car nous réclamons une augmentation de 20€ par jour de travail. »

Face à eux, la SNCF a choisi d’ignorer les revendications et de manœuvrer pour tuer le mouvement. Ainsi, les grévistes ont été basculés de jour par l’entreprise, les empêchant ainsi de pouvoir se mettre en grève de nuit, alors que c’est à ce moment-là que l’interruption du travail est stratégique et permet de bloquer la production. Une mesure illégale suite à laquelle les grévistes ont assigné l’entreprise en justice.

Aujourd’hui, la SNCF continue cependant de faire la sourde oreille aux revendications légitimes des grévistes. C’est dans ce contexte qu’un rassemblement de soutien est appelé ce mardi 2 mars à 13h par les grévistes devant le siège de l’Infrapôle à La Plaine Saint-Denis. Il faudra y être nombreux pour montrer notre solidarité et les aider à se faire entendre.

Evènement Facebook




Mots-clés

rassemblement   /    Grève   /    Paris   /    SNCF   /    Notre classe