^

Monde

Solidarité au Royaume-Uni

Plus de 100 000 manifestants disent « Refugees Welcome » à Londres

Alejandra Rios Plus de 100 000 personnes ont manifesté samedi 12 septembre à Londres en soutien aux réfugiés. Des dizaines des milliers de personnes ont participé à des rassemblements similaires à Belfast, Brighton, Cardiff, Edinburg, Glasgow, York, Manchester et d'autres villes à travers le Royaume-Uni.

lundi 14 septembre 2015

Londres le point de rassemblement était à Marble Arch et vers 13h, Park Lane, où se trouvent quelques-uns des palais les plus chics de la ville, était envahie de manifestants. Lorsque les organisateurs ont invité un groupe de réfugiés, Syriens pour la plupart d’entre eux, à se rendre au rassemblement, la foule s’est mise à applaudir à tout rompre.

Les manifestants ont marché à travers le centre de Londres pour rejoindre Parliament Square dans le quartier de Westminster, portant des pancartes « Refugees Welcome » et criant « Dites-le haut et fort : les réfugiés sont les bienvenus ici ! »

En passant devant Downing Street, où habite le Premier ministre David Cameron, ils se sont arrêtés pour huer et crier : « Dave Cameron, honte à vous ! ». Ce n’est pas surprenant comme Cameron a déclaré quelques jours plus tôt que le Royaume-Uni n’accueillerait que 20 000 réfugiés Syriens en l’espace de cinq ans et que son gouvernement envisageait la possibilité d’entreprendre des frappes aériennes contre des cibles de l’Etat islamique en Syrie.

Des jeunes et des moins jeunes, des parents avec leurs bébés dans des poussettes, des Britanniques ayant des origines différentes et des personnes d’autres nationalités se sont rassemblés alors pour exprimer leur opposition à la politique du gouvernement alors que des ministres des différents pays européens s’apprêtent à se réunir le 14 septembre afin de discuter de la « crise des réfugiés ».

La majorité écrasante des manifestants étaient des jeunes, des lycéens et étudiants en grande partie. Dans une ambiance électrique – après avoir appris l’élection de Jeremy Corbyn comme leader du Parti travailliste – ils portaient des pancartes avec des messages de soutien pour les réfugiés. De nombreux cortèges syndicaux, politiques, des associations de soutien aux migrants ou anti-austérité ont également participé au rassemblement.

Des milliers de tracts appelant à une manifestation devant la conférence du Parti conservateur, qui se tiendra le 4 octobre à Manchester, ont été distribués sur le chemin.

Un cortège des travailleurs de la Galerie nationale a aussi distribué un tract appelant à soutenir leur grève contre l’externalisation de leurs emplois à une entreprise privée et les brimades à l’encontre de leurs représentants syndicaux.

L’un des slogans les plus mémorables qui résumait l’atmosphère du rassemblement était : « On ne court pas après vos allocations, on fuit vos bombes. »




Mots-clés

Grande-Bretagne   /    Réfugiés   /    Monde