×

Dans la rue jusqu'au retrait !

19 janvier. Près de 200 manifestations recensées contre la réforme des retraites

Pour ce jeudi 19 janvier, première journée de mobilisation contre la réforme des retraites du gouvernement Macron, ce sont 200 manifestations qui ont été recensés par les syndicats dans toute la France.

Leo Vila

18 janvier 2023

Facebook Twitter

Crédits photo : Solidaires

Ce jeudi 19 janvier, les grèves s’annoncent très suivies et près de 200 manifestations ont été recensées par l’intersyndicale. Celle-ci regroupe les huits syndicats français CGT, FO, CFDT, CFTC et CFE-CGC, Unsa, Solidaires et FSU ainsi que 5 organisations de jeunesse : un front syndical pour l’instant uni, malgré les manœuvres du gouvernement, ce qui ne s’était pas produit depuis des années.

De fortes mobilisations sont attendues dans toute la France. Grèves, manifestations, blocages dans les lycées, tout indique que cette journée du 19 peut être un point de départ décisif pour un mouvement social contre la réforme des retraites. Une réforme qui entend repousser l’âge légal de départ à la retraite à 64 ans et veut nous faire travailler jusqu’à la mort.

La CGT prévoit un million de manifestants, répartis dans 200 villes, dans la rue ce jeudi. Les services de renseignements annoncent eux entre 500 000 et 750 000 manifestants. Une forte mobilisation donc, à l’heure où 93% des actifs ne soutient pas la réforme des retraites et où 52% des français souhaitent un retour d’un mouvement type gilet jaune.

On doit aussi s’attendre à des taux de grève importants dans plusieurs secteurs, notamment les cheminots et les raffineurs qui débrayent ce 19 ou encore dans l’éducation où 70 % de grévistes sont attendus dans le secondaire.

Canal Telegram : @revolution_permanente

Plusieurs cartes recensent les manifestations prévues : comme celle de la CGT de Solidaires ou de l’Unsa.

Heures et lieux des départs des cortèges dans les principales villes :

Paris : Départ de la manifestation à 14h de la Place de la République

Toulouse : Rassemblement à 10h au Monument aux morts

Marseille : Rassemblement à 10h30 aux Réformés

Nice : Rassemblement à 10h Place Masséna

Lyon : Rassemblement à 11h Manufacture des Tabacs

Lille : Rassemblement à 14h30 Porte de Paris

Rennes  : Rassemblement à 11h à l’esplanade Charles-de-Gaulle

Bordeaux : Rassemblement à 12h Place de la République à Bordeaux

Strasbourg : Rassemblement à 14h Place de la Bourse

Nantes : Rassemblement à 10h30 au Miroir d’eau

Le Havre : Rassemblement à 10 heures devant la maison des syndicats Franklin, cours de la République.

Brest : Rassemblement à 10h30 Place de la Liberté

Grenoble : Rassemblement à 10h à la Gare

Le Mans : Rassemblement à 13h30, place des Jacobins

Saint-Etienne : Rassemblement à 10h30 en face de la CCI cours Fauriel en direction de la place de l’hôtel de ville

Montpellier : Rassemblement à 11h devant l’hôtel de la métropole

Nîmes : Rassemblement à 14h devant le lycée Hemingway, ex-Camargue

Caen : Rassemblement à 10h30 Place Saint Pierre

Avignon : Rassemblement à 10h30 devant la Cité administrative

Metz : Rassemblement à 14h Place de la gare

La Rochelle : Rassemblement à 14h30 sur le parvis de la gare

Voir : Comment se mettre en grève ce 19 janvier ? Avec Elsa Marcel, avocate en droit du travail

Cette première journée de mobilisation inquiète le gouvernement et la bourgeoisie. Ainsi, on assiste à une offensive anti-gréviste, avec notamment les menaces contre le droit de grève de la député Renaissance Aurore Bergé et les appels de Macron à « dénoncer les tentatives de blocages »

Face à la détermination du gouvernement, seul un mouvement massif et reconductible permettra de faire retirer la réforme. Dans ce cadre, cette première manifestation va poser rapidement la question du plan de bataille à suivre pour gagner.


Facebook Twitter
SNCF : 300 personnes en soutien à Régis, menacé de licenciement pour avoir dénoncé des VSS

SNCF : 300 personnes en soutien à Régis, menacé de licenciement pour avoir dénoncé des VSS

Éducation : la grève du 22 avril ne peut rester isolée, il faut un plan pour élargir la lutte !

Éducation : la grève du 22 avril ne peut rester isolée, il faut un plan pour élargir la lutte !

Roissy : face à la pression patronale, les salariés d'un sous-traitant de Sixt en grève reconductible

Roissy : face à la pression patronale, les salariés d’un sous-traitant de Sixt en grève reconductible

100€ à débourser pour accéder à son CPF : le gouvernement fait à nouveau payer les travailleurs

100€ à débourser pour accéder à son CPF : le gouvernement fait à nouveau payer les travailleurs

« Ils veulent museler toute contestation ». La CGT Fleury Michon appelle à la grève contre la répression

« Ils veulent museler toute contestation ». La CGT Fleury Michon appelle à la grève contre la répression

5 jours de mise à pied : la SNCF réprime Marion, cheminote ayant dénoncé une agression sexuelle

5 jours de mise à pied : la SNCF réprime Marion, cheminote ayant dénoncé une agression sexuelle

« Tavares gagne 36,5 millions grâce aux ouvriers sous-payés » Vincent, délégué CGT Stellantis

« Tavares gagne 36,5 millions grâce aux ouvriers sous-payés » Vincent, délégué CGT Stellantis

Toulouse. Marche blanche en mémoire d'Adrien, employé de l'ATPA-SPA en lutte contre la maltraitance animale

Toulouse. Marche blanche en mémoire d’Adrien, employé de l’ATPA-SPA en lutte contre la maltraitance animale