×

19 janvier

"Refusons cet avenir, luttons pour nos retraites !" Appel des organisations étudiantes de Paris 1

Après les annonces du gouvernement sur la réforme des retraites, plusieurs organisations étudiantes de l'université Paris 1 dénoncent "ce sombre avenir que nous promet Macron et son monde : une vie de "métro-boulot-dodo" au service des profits de quelques-uns". Elles appellent à une AG étudiante jeudi matin afin de se mobiliser aux côtés des travailleurs.

Le Poing Levé Paris 1

17 janvier 2023

Facebook Twitter

Une AG étudiante à La Sorbonne contre le duel Macron-Le Pen pendant l’entre-deux tours des élections présidentielles, en avril 2022 / Crédit Photo : Le Poing Levé P1 

Nous relayons leur appel ci-dessous :

Le gouvernement l’a annoncé : il veut par tous les moyens mettre en place sa réforme repoussant l’âge de départ à la retraite à 64 ans et augmenter le nombre de trimestres à cotiser. Cette réforme des retraites constitue une violente attaque contre les acquis sociaux durement arrachés par les travailleur-ses et la jeunesse par les luttes et les mobilisations successives.

Le gouvernement justifie sa réforme par une prétendue volonté de "sauver notre système de retraites par répartition" alors que le Conseil d’Orientation des Retraites lui-même n‘en reconnait pas la nécessité. Notre système de retraite n’est pas en péril ! Quand bien même celui-ci serait en déficit, augmenter l’âge de départ pour allonger la durée de cotisations est un choix politique de la part des classes dominantes. 

Pourquoi ne pas augmenter les salaires pour automatiquement augmenter le montant global des cotisations ? Pourquoi ne pas augmenter le salaire des femmes au même niveau que celui des hommes ? Pourquoi ne pas faire payer les grandes entreprises qui engrangent des milliards de bénéfices en exploitant les hommes et la nature ? Pour rappel, au premier trimestre 2022 les entreprises du CAC40 ont réalisé 72,8 milliards de bénéfices. Repousser l’âge de départ à la retraite est donc un choix politique : il s’agit de faire payer aux travailleur-ses les crises économiques en rapprochant l’âge de départ à la retraite de l’âge de la mort. C’est un choix de société, et ce n’est pas le nôtre ! 

« Travailler plus parce qu’on vit plus longtemps », encore un argument fallacieux du gouvernement, qui ne tient pas compte de l’espérance de vie en bonne santé : celle-ci recule pour les travailleur-ses les plus pauvres. Actuellement, elle est de 64 ans en moyenne mais il y a 10 ans d’écarts entre les ouvriers et les cadres. Par ailleurs, au nom de quoi devrions-nous donner au patronat ces quelques années en bonne santé plutôt que de profiter d’une vie après le travail ? A 64 ans, ce sont déjà 28% des plus pauvres qui sont mort-es : la retraite ne doit pas être l’antichambre de la mort.

En tant qu’étudiant-es, nous sommes pleinement concerné-es par cette réforme. Non seulement celle-ci touche nos parents, nos grands-parents et les travailleurs qui font tourner nos universités, mais nous sommes de futur-es travaileur-ses et nous sommes déjà beaucoup à travailler pour un salaire et des cotisations de misère. De plus, les départs à la retraites repoussés à 64 ans sont autant d’emplois qui nous seront refusés alors que nous sommes la tranche d’âge la plus touchée par le chômage. 

La seule chose que nous promet cette réforme c’est de travailler plus pour vivre moins. Refusons ce sombre avenir que nous promet Macron et son monde : une vie de "métro-boulot-dodo" au service des profits de quelques-uns.

Nous revendiquons :

  •  Le retrait de la réforme 
  •  La retraite à 60 ans et 55 ans pour les travaux pénibles !
  •  L’instauration d’un revenu étudiant financé par le patronat
  •  Prise en compte des années d’études dans les calculs des retraites. 
  •  Pas de retraite en-dessous du SMIC
  •  La hausse générale des salaires et leur indexation sur l’inflation 
  •  Fin de l’exonération des cotisations patronales

    Étudiant-es et personnels de Paris 1, MOBILISONS-NOUS LE 19 JANVIER.

    Réunissons-nous jeudi 19 en AG à 10h dans l’amphi H de Tolbiac pour s’organiser ensemble contre cette réforme et construire la GRÈVE et la mobilisation pour faire reculer Macron et imposer une alternative à leur retraite mortifère !

    Signataires
    Solidaire P1
    Le Poing Levé P1
    SAP1
    UNEF P1
    NPA Jeune P1


  • Facebook Twitter
    Etats-Unis. Solidarité avec les étudiants de l'université de Columbia réprimés !

    Etats-Unis. Solidarité avec les étudiants de l’université de Columbia réprimés !

    Paris 8. L'IED menace d'augmenter de 15% les frais pédagogiques

    Paris 8. L’IED menace d’augmenter de 15% les frais pédagogiques


    Etats-Unis. A l'université de Columbia, la répression du soutien à la Palestine s'intensifie

    Etats-Unis. A l’université de Columbia, la répression du soutien à la Palestine s’intensifie

    Burger King, Auchan, Boulanger, Société Générale : entreprises complices d'Israël, hors de nos facs !

    Burger King, Auchan, Boulanger, Société Générale : entreprises complices d’Israël, hors de nos facs !

    1 étudiant sur 10 s'est déjà retrouvé sans logement pendant ses études, révèle l'enquête du Poing Levé !

    1 étudiant sur 10 s’est déjà retrouvé sans logement pendant ses études, révèle l’enquête du Poing Levé !

    « On demande le retrait total de la réforme », 300 étudiants en AG à Tolbiac contre le tri social

    « On demande le retrait total de la réforme », 300 étudiants en AG à Tolbiac contre le tri social


    Bordeaux Montaigne : la mobilisation proche de la victoire sur la gestion des VSS après 7 mois ?

    Bordeaux Montaigne : la mobilisation proche de la victoire sur la gestion des VSS après 7 mois ?

    Peines contre les parents, internats : Attal s'en prend encore aux jeunes de quartiers populaires

    Peines contre les parents, internats : Attal s’en prend encore aux jeunes de quartiers populaires