×

Etat homophobe et transphobe

Russie. La « loi contre la propagande LGBTI » définitivement adoptée, Poutine poursuit son offensive

Le 24 novembre, le Parlement russe a adopté en troisième lecture une loi interdisant la « propagande LGBT » en Russie. Une attaque réactionnaire de l’État sur les personnes homosexuelles et trans qui doivent désormais soit se cacher, soit être punies par la loi.

Sasha Yaropolskaya

25 novembre 2022

Facebook Twitter

Crédits photo : AFP

Un mois après l’annonce du projet de loi sur l’interdiction de la propagande « des relations non traditionnelles » et du changement de sexe ainsi que de la pédophilie par le biais des médias, de l’internet, de la publicité, de la littérature et du cinéma, la Gosdouma a définitivement adopté la loi qui est envoyée pour signature sur la table du président Vladimir Poutine. Cette loi profondément réactionnaire qui assimile les personnes LGBT aux pédophiles et attaque le droit des communautés homosexuelles et trans d’exister dans l’espace public intervient après des années de discours de Poutine, opposant les valeurs traditionnelles de la famille hétérosexuelle et chrétienne orthodoxe russe à la décadence perverse de l’Occident avec ses Prides et ses parents n°1 et n°2.

Le projet de loi a été rédigé par quelque 400 députés de la Gosdouma, le parlement Russe, dont son président, Vyacheslav Volodin. « Nous avons une voie différente avec vous, elle a été choisie par nos grands-pères, arrière-grands-pères, grands-mères, arrière-grands-mères. Nous avons des traditions, nous avons une conscience, nous avons compris que nous devons penser aux enfants, aux familles, au pays, pour préserver ce que nos parents nous ont transmis », a-t-il déclaré.

Des sanctions administratives sont prévues en cas de violation de la loi. L’amende pour « propagande LGBT » pourra atteindre 400 000 roubles pour les personnes physiques (le salaire médian en Russie se chiffre à 35 000 roubles par mois) et jusqu’à dix millions de roubles pour les personnes morales. Alors qu’une loi interdisant la « propagande gay » auprès des mineurs est en vigueur en Russie depuis 2013, la nouvelle loi étend l’interdiction à tous les Russes, y compris les adultes.

Immédiatement après avoir été votée, les premiers effets de la loi se sont fait ressentir : l’association « Acceptation » (« Prinyatie ») qui organisait les groupes de parole du soutien psychologique pour les personnes queer dans la ville de Kazan a annoncé cesser son activité à cause des risques judiciaires, tandis que la librairie en ligne Labyrinth a retiré de vente un certain nombre de livres pour vérifier leur contenu pour propagande.

Lors de la deuxième lecture du projet de loi, les députés comptaient ajouter les poursuites pénales pour violation répétée de l’interdiction de la « propagande LGBT », mais la commission de la Gosdouma chargée de la législation a rejeté cette idée en décrétant que cela nécessiterait un projet de loi séparé. D’autres attaques législatives se préparent sur les droits des femmes et des personnes trans de disposer de leurs corps : interdiction du changement de genre sans certificat du médecin, interdiction de la GPA, arrêt de financements de l’IVG avec des fonds publics.


Facebook Twitter
Un soldat américain s'immole à Washington pour protester contre le génocide à Gaza

Un soldat américain s’immole à Washington pour protester contre le génocide à Gaza

Notes sur les grandes tendances de la situation internationale

Notes sur les grandes tendances de la situation internationale

Le plan Netanyahou : vers un contrôle total de la Palestine

Le plan Netanyahou : vers un contrôle total de la Palestine

Argentine. Grève contre les attaques de Milei sur l'éducation : les enseignants ne font pas la rentrée

Argentine. Grève contre les attaques de Milei sur l’éducation : les enseignants ne font pas la rentrée

Paix avec le Yémen ou alignement sur les Etats-Unis : l'Arabie saoudite à la recherche d'une troisième voie

Paix avec le Yémen ou alignement sur les Etats-Unis : l’Arabie saoudite à la recherche d’une troisième voie

Après le camouflet imposé par la rue, Macky Sall annonce sa démission mais la crise politique persiste

Après le camouflet imposé par la rue, Macky Sall annonce sa démission mais la crise politique persiste

Soutien à Boris Kagarlitsky, opposant marxiste à Poutine condamné à 5 ans d'emprisonnement

Soutien à Boris Kagarlitsky, opposant marxiste à Poutine condamné à 5 ans d’emprisonnement

Deux ans après le début de la guerre en Ukraine, l'UE accélère son escalade militariste

Deux ans après le début de la guerre en Ukraine, l’UE accélère son escalade militariste